12

Mar

2015

Australie – Dernière étape

 

IMG_5418

Après toutes nos petites mésaventures (cyclone et moustiques), notre voyage en Australie s’est terminé.

Après Hervey Bay où nous sommes restés bloqués à cause du cyclone, nous prenons la route pour Noosa (toujours dans le Queensland) et c’est dans cette ville que nous découvrons (enfin) nos premiers surfeurs, nous commencions d’ailleurs à croire que ce n’était qu’une légende, et que le surfeur en Australie était un mythe… Et là donc, dans cette charmante station balnéaire, enfin des surfeurs, des plages où l’on peut se baigner (sans méduse enfin presque) et où on peut se balader tranquillement sur le bord de mer sous un grand soleil (youpi enfin……….). Nous n’imaginions pas du tout le surf de cette manière. En gros, nous voyons un rassemblement au milieu de l’eau de plusieurs dizaines de personnes (hommes et femmes, tout âge confondu) couchés sur une planche à attendre « LA » vague, et là une seule idée nous vient en tête « mais où est « Brice………de Nice » (ceux qui ont vu le film avec Jean Dujardin, nous comprendrons). Tous les australiens surfent et nous avons pu voir de belles démonstrations sur toute la côte de Noosa. Difficile de critiquer (surtout que nous n’avons pas essayé).

IMG_5044

mais …. mais c’est Brice…….

Comme d’habitude, nous avons parcouru la ville en marchant et avons découvert une ville très agréable avec différents quartiers (voir différents hameaux), avec une réserve naturelle et surtout une plage immense, nous étions un peu à l’écart du centre, à proximité de la rivière avec une superbe balade pour les soirs, en compagnie de gigantesques chauve-souris ce qui est assez flippant (ce sont les « flying foxes ». Dans l’auberge où nous sommes nous rencontrons un couple de Français venu tenter l’aventure en Australie et après avoir discuté un moment avec eux, nous nous rendons compte que notre conclusion sur l’Australie est la même « trop jeune, trop d’allemand, trop chère, trop individualiste, trop grand ». Ils avaient travaillé dans différents endroits mais commençaient à en avoir marre, (ils sont dans la restauration tous les deux « serveur de métier ») car dans les restos où ils avaient travaillé certains employeurs les faisaient venir pour 17h, les faisaient attendre que les clients arrivent et les faisaient commencer seulement à ce moment là, et biensûr payés à partir de ce moment.(Why not………..).

Vient maintenant Brisbane une grande ville d’Australie. Nous nous sommes baladés à travers cette ville pleine de charme, mélange d’architecture moderne et ancienne et surtout très reposante (malgré sa grandeur), elle possède de grands parcs botaniques et de grands espaces verts. Nous avons séjourné dans une des plus grosses auberges de jeunesse que nous ayons faite (dortoir de 20 personnes, mais au final pas plus bruyant que les autres… ). Là aussi nous rencontrons des jeunes Français, qui avaient travaillé dans le bâtiment et dans les fermes (pour cueillir des fruits et des légumes). Comme tous ceux qui viennent tenter l’aventure en Australie, ils avaient un visa « working holliday » mais ils commençaient, après être restés un an en Australie, eux aussi, à en avoir marre et nous disent que l’Australie c’est bien mais il faut avoir moins de 25 ans ( tient-tient bizarre , encore la même conclusion).

IMG_5117

Bribane

IMG_5088

Brisbane

IMG_5091

Brisbane

Puis vient le tour de Byron Bay, et là, retour dans les années 70 et un air de musique me vient tout de suite à l’esprit « c’est une maison bleue………… » et oui Byron Bay est, enfin presque un village hippie, peuplé de cheveux longs (comme dit la chanson) et les gens qui vivent là ont certainement perdu la clef………… bref ce village est rempli donc de baba cool, de surfeurs hippies , de surfeurs aux cheveux blancs, et de marginaux, pour une partie seulement. L’autre partie, (plus petite) ce sont surtout des personnes se donnant l’air de… car des baba cool en vêtement de marque (certes trois fois trop grands et très cool) et petites lunettes rondes (Rai-Ban) qui ont à peine vingt ans (vous m’aurez compris, des fils à papa) qui n’ont pas vraiment l’esprit cool…C’est dommage ………….

IMG_5179

Byron bay

IMG_5171

Byron bay

IMG_5168

Champignon Baba Cool

Ce village comme son nom l’indique est une baie et possède une superbe plage de sable fin, une avancée rocheuse avec un phare et une réserve naturelle, terrestre et maritime, et pendant une balade nous avons pu admirer le ballet de plusieurs dizaines de dauphins et un petit Wallaby pas du tout sauvage qui, au bord du sentier prenait la pose pour la photo (normallement ils sont très sauvage) . Nous avons pu profiter de la plage et oui, soleil, chaleur et mer splendide sont au rendez-vous enfin…..

IMG_5222

Byron Bay

IMG_5209

Wallabi

Là, nous avons résidé dans une auberge très typique des années baba cool, écolo (cohabitation avec les lézards sauvages, dindons et moustiques sauvages..) mais très cadrée……Petit marché ultra baba cool le dimanche…Super séjour à Byron Bay.

IMG_5234

Gardien de l’auberge

Puis, nous avons pris la route de Sydney (13 heures de bus, mais de nuit). Nous avions réservé notre auberge sur internet, mais cette fois tout ne s’est pas passé comme d’habitude. A notre arrivée dans l’auberge, la réceptionniste (qui aurait bien eu sa place en gardienne de prison) nous regarde des pieds à la tête, surtout moi (bon je ne suis pas rasé et j’ai les cheveux longs, mais quand même ….), puis elle nous dit que quand on réserve une chambre, il faut lire tout le descriptif et surtout lire ses mails car l’auberge ne reçoit pas des personnes âgées (bon ma barbe est blanche et mes cheveux sont poivre et sel, mais quand même…), enfin pas au dessus de 35 ans, ( ha quand même…) pas besoin de vous dessiner la tête que nous avons fait. Après lui avoir expliqué que nous voyageons depuis quatre mois et que c’est la première fois que nous voyons ça, elle nous répond simplement que notre âge allait déranger les autres occupants…… (ouh!!!colère…surtout après avoir passé une nuit dans le bus). On avait pas pu lire les documents qu’elle avait mis en pièce jointe, car nous n’avons pas Word sur notre ordinateur. Elle aurait pu l’indiquer dans son mail tout simplement, à la place de mettre une tonne de documents en pièces jointes. Nous avons donc repris nos sacs et en route à la recherche d’une nouvelle auberge. Bon allez, on a fait cinquante mètres et nous en avons trouvé une qui nous a accepté (malgré notre âge). Je crois que sur toute la ville, nous avions choisi la seule qui avait une restriction d’âge, c’est très peu courant. Nous avons rencontré de nombreux français sur Sydney, car souvent, ils arrivent ici pour commencer leur séjour et chercher du travail. En effet, de nombreux jeunes demandent un visa « Working Holliday (vacances-travail) ». Il faut avoir entre 18 et 30 ans. Nous conseillons de le faire le plus tôt possible, après 25 ans je pense qu’on peut trouver l’ambiance un peu trop jeune. Sydney est une ville « relativement » petite, enfin surtout le centre ,nous avons pu la visiter à pied (mais ça c’est comme d’hab…) mais surtout sans prendre de transport en commun, nous pouvons la traverser en peu de temps. Sydney n’a pas vraiment de centre à proprement dit, mais plusieurs gros quartiers. Pendant notre séjour, nous avons visité le zoo de Sydney « Taronga », car plusieurs personnes nous l’avaient conseillé, et nous n’avons pas regretté, nous avons pu voir toute la faune d’Australie, car nous n’avons pas pu toute la voir en pleine nature (je pense surtout au Koala et au Casoar).

IMG_5313

Casimir à Sydney

IMG_5245

Opéra

RIMG2360

On nous avait aussi conseillé de faire les Blue Mountains (à quelques kilomètres de Sydney – deux heures de train). Ce sont des paysages extraordinaires, des sentiers de randonnée, des canyons, des forêts d’Eucalyptus, d’ailleurs, leur nom vient de la légère brume bleutée, provenant de l’évaporation des eucalyptus. C’est avec notre voisine de chambre « Bégona » (une psychologue espagnole) que nous partons donc à Katoomba, point de départ des randonnées, et surtout point de vue spectaculaire sur cette chaine de montagnes et sur l’un des points central « three sisters (les trois sœurs) ». Une légende aborigène veut que trois sœurs aient été transformées en pierre par leur père, afin de les protéger des avances de trois jeunes hommes, mais le sorcier serait mort avant de pouvoir leur rendre la vie. C’est donc de là que nous avons fait une randonnée d’environ trois heures à travers ces paysages magnifiques (certains disent que c’est le grand canyon Australien). Notre balade a commencé par une série d’escaliers abruptes pour pouvoir descendre au pied des « 3 sœurs » et biensûr, qui dit descendre des escaliers, dit aussi à un moment ou à un autre « monter des escaliers  » et c’est après nos trois heures de marche que ces escaliers se sont présentés « sympa » autant dire que nous n’avons pas eu besoin de berceuse le soir ……

RIMG2438

Blue Mountain

RIMG2431IMG_5465

Bon, retour à Sydney: pendant nos balades à la découverte de la ville nous apercevons de nombreuses banderoles multicolores et devinez quoi: c’est Mardi Gras donc fiesta … et à Sydney le mardi Gras rime avec  » Gay Pride ». Comme dans beaucoup de pays , à cette occasion un grand défilé est organisé. Et en soutien, pour la communauté Gay et lesbienne chaque corps de métier ( y compris militaires, policiers, pompiers, ambulanciers, bucherons,…..) fabrique son char, apprend une chorégraphie et participe donc a cette évènement , c’est donc plus de 200 chars et autant de danses que nous avons admiré (vraiment génial, et moment fort les applaudissements continuent au moment du passage du char de la police « et oui » de l’armée et ambulancier….).

Encore une fois, nous avons eu de la chance d’être à Sydney à ce moment là.

S’il y a bien une chose a voir à Sydney, c’est bien son opéra, (bâtiment représentant des vagues, enfin il parait….) qui se trouve sur toutes les cartes postales, qui est un peu devenu l’emblème de Sydney en concurrence avec le pont de « Harbour Bridge ».

Dans le port de Sydney  » Circular Quai » mouillait le bateau de croisière Queen Elisabeth « énorme ». Il me semble que c’est le où l’un des plus grands paquebots du monde. Lors d’une de nos balades de fin de journée, même voir début de soirée, nous l’avons vu quitter le port, et franchement c’est assez spectaculaire, surtout que nous nous trouvions juste au milieu du pont de Harbourg Bridge »,et donc au dessus de la manœuvre.

IMG_5439

RIMG2446

IMG_5395

IMG_5341

IMG_5319

IMG_5173

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

 

IMG_5187

IMG_5154

IMG_5370IMG_5281IMG_5261IMG_5468SAMSUNG DIGITAL CAMERARIMG2320

 

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Pour la petite histoire, notre colocataire de chambre, Begona habite juste à la fin du chemin de Saint-Jacques de Compostelle sur la partie espagnole, à Bigo. Donc le rendez-vous est pris et quand nous repartirons sur le chemin de Saint-Jacques, nous serons attendus à l’arrivée. Il y a plus de 10 ans, nous avions prévu de marcher une semaine et faire une petite partie du chemin de Saint-Jacques de Compostelle qui part du Puy en Velay. Le 1er jour, on a marché environ 30 kilomètres. Nous avons notre 1ère coquille (tampon) sur le crédencial (petit livret du pèlerin). Mais au départ du 2ème jour, à Saint-Privas sur Allier, il y avait eu abandon, car Virginie ne pouvait plus marcher, plus du tout mettre un pied devant l’autre, elle ne pouvait même plus monter un trottoir. On a terminé en stop, taxi et train pour récupérer la voiture au Puy….

…….. (Je vous dit pas, Stef qui se faisait une joie de cette semaine, je n’osais même pas lui dire que je ne pouvais plus marcher. Un jour, j’irai jusqu’au bout du chemin, ça c’est sûr…) ………………………………………Et quand elle a une idée dans la tête…….

 

Bilan de l’Australie:

Pays très très grand…donc un peu frustrés de ne pas avoir fait le centre avec Uluru, Melbourne, Adelaïde au sud…..

Avec un budget backpacker et un mois, c’était trop juste pour découvrir toutes les merveilles de l’Australie. En effet, les distances sont si grandes entre chaque ville, qu’il faut prendre l’avion et forcément ça plombe le budget d’un backpacker, malgré tout, nous avons vu des paysages magnifiques, avec une faune et une flore incroyable   ….

 

Impression du jour:

Nous reviendrons………………………………..

Maintenant LA NOUVELLE CALEDONIE…….1ère photo…..ça donne envie……..

Planning pour les 3 semaines suivantes: nous sommes à Nouméa pour une semaine, puis découverte de l’île en voiture, puis destination le paradis « île des pins »….on vous racontera tout ça…..

IMG_5898

Partagez avec :

A propos de nous

Virg et Stef

Bienvenue sur notre blog pour nous suivre au fil de notre voyage. Un tour du monde à 2. Pourquoi un tour du monde? Et pourquoi pas? Virginie 37 ans, travaille dans une mairie et Stéphane 40 ans, ancien artisan charcutier traiteur. Ils sont mariés depuis 9 ans (d'ailleurs anniversaire de mariage le 4 novembre, jour d'arrivée à Pékin), mais se connaissent depuis 21 ans. Et oui, tout ça! Ils sont plutôt complémentaires, mais beaucoup de points les opposent (goûts musicaux, Stef est le roi de la cuisine, Virg est nulle en cuisine, Virg parle beaucoup, Stef pas du tout ou presque pas du tout, Virg a toujours froid, Stef a toujours chaud.... Ces différences, c'est leur force. Tous deux ont un point commun, curieux et toujours envie d'essayer, de découvrir et de profiter du moment présent, des petits plaisirs de la vie. Cette aventure a commencé avec des "SI": "si on vend, on part voyager un an". Cette phrase Stéphane a commencé à la prononcer, il y a un an quand l'envie l'a pris de vendre son commerce (des heures et des heures dans son labo, il n'avait qu'une seule envie voir autre chose, il avait envie d'un nouveau projet). Début d'année, le commerce vendu, tout s'est emballé. Virginie, toujours partante, a demandé une disponibilité d'un an. Et voilà, après 8 mois de préparation, nous y sommes. Il ne reste plus qu'à partir.

 


7 Responses

  • nath et Jé

    Salut les jeunes et oui toujours avec vous.
    Magnifiques commentaires et photos, mais alors tes cheveux néné ? Tu as une couleur ? Il faut que l on fasse un skype . bise a vous deux
    Ps: néné essai peut être le blond bisous

  • RAFFIN Colette

    Merci à tous les deux de nous faire vivre par procuration ces étapes autour du monde .Vos photos parlent pour vous et sont superbes.
    Un câlin à Casimir.
    A bientôt.
    Colette et Lucien Raffin (Balbigny)

  • PASSOT suzanne et georges

    Allez, bon, je vous ai retrouvés, en Australie, on a pu revoir des tas de lieux qu’on a parcourus pendant un mois…Chic, on va avoir plein de nouveautés à entendre…sur ce pays .
    Bonne continuation, ON reste fidèlement sur vos traces, et chapeau!!!
    Bises de nous PASSOT de By

    • Maryetta Cupit

      whoah this blog is magnificent i love studying your articles. Stay up the good paintings! You recognize, lots of people are hunting round for this info, you could aid them greatly.

  • Nath

    Bon Stef kes cheveux Blancs et la barbe je t ai pas reconnu tout de suite !!!!!!tu fais baroudeur comme Ca ! Virg toujours le sourire comme d hab , vous avez l’air en pleine forme toujours !!!!!!

    Photos et commentaires sur l Australie super ! Merci

    Bonne continuation !!!!

  • Claire et Pierre Noally

    coucou…j’espère que vous avez pris contact avec Cyril et Leila….de plus ils connaissent qq endroits magnifiques.Bon séjour sur l’Ile des Pins…..le dernier lieu parait il juste avant le paradis(tellement c’est beau)..gros bisous à vous deux et bonne continuation dans cette merveilleuse région du bout du monde
    Clairette

  • Toinon Fred

    C’est vrai Stéphane tu fais un peu vieux sur les photos. Il faudrai que Virginie te coupe les cheveux. Bises à vous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *